Monday, 17 December 2012

Cote-Est-Cote Sud, my favorite magazines


Cote Est is my favorite winter magazine, with Cote Sud coming a very close second, but my favorite optimistic read ever.

I absolutely recommend them.


 

This is the editorial from the current issue of Cote Est.


La montagne est espace de liberté.
Sauf quand il s’agit d’habitat. Là, pas question de faire du freeride en s’affranchissant des codes et en quittant les sentiers balisés. Et c’est tant mieux! En montagne comme dans tout environnement traditionnel, l’harmonie passe par le respect de la triple règle d’or de toute construction censée, à savoir une cohabitation intelligente avec l’architecture vernaculaire (non au chalet suisse ou autrichien à Megève!), l’utilisation prioritaire de matériaux locaux (bois, pierre et savoir-faire) et l’intégration dans le paysage.

On peut choisir de coller à l’image pittoresque du beau chalet ancien, celuilà même que l’on voit souvent, depuis treize ans, dans nos pages. Dans ce numéro spécial de Côté Est, plus riche, plus épais, nous nous sommes replongés dans nos plus beaux chalets dans une partie « Côté Est Collection », afin de mieux percer à jour ce chalet-refuge qui est tant ancré dans notre imaginaire collectif. Pendant longtemps, en montagne, on a dissocié l’extérieur et l’intérieur : oui au mobilier contemporain dans le salon, mais depuis la rue, on veut voir des façades en dentelles de bois et des balcons ouvragés. C’est dans cette logique que, dans le Vercors, une décoratrice a réhabilité un chalet en rondins des années 1950 en conservant sa structure traditionnelle tout en ouvrant des volumes et en invitant le design à l’intérieur. Mais on peut aussi choisir de regarder derrière la carte postale. D’ailleurs, on assiste depuis quelques années à l’irruption, venue de Suisse, d’une architecture contemporaine « savante », pensée plus ou moins en rupture avec la tradition mais toujours en harmonie avec son environnement. Ainsi ont éclos au fil des sommets alpins de spectaculaires refuges de haute montagne, signés par des architectes innovants, qui font l’objet de notre Portfolio. Ou encore cette ferme restructurée avec audace, dans le coeur historique de Morzine. Deux univers qui cohabitent, comme dans ce numéro : l’ancien et le contemporain, la tradition valorisée et la rupture « intégrée ». Avec la même envie d’aller plus loin.

Sonia Lazzari rédactrice en chef


More from the magazine:


                                                   Bûche facile choco-framboise




                                                               Marrons glacés maison




2013 est au seuil de la porte.
Déjà, on se presse à
habiller les tables, à saupoudrer les intérieurs de
blanc et à accrocher, comme des lampions, nos
nouvelles envies de lumières.
Il faut dire que
les luminaires de la saison ont l’art d’allumer la
magie avec leurs lignes pourtant résolument
contemporaines. Comme quoi, la tradition et
la modernité peuvent improviser un duo qui
fonctionne à merveille. Vous en aurez la preuve
à toutes les pages, que vous rêviez en bleu à
Jodhpur dans un hôtel inédit, que vous preniez
une leçon de déco dans un loft réinventé par
Paola Navone ou dans un palais de Tunis restylé
par le créateur Philippe Xerri. Les fans d’architecture
savent bien aussi que certains grands
maîtres ont conçu dans les années 1950 des
chefs-d’oeuvre à jamais immuables et qu’une
échappée à Brasilia sur les pas d’Oscar Niemeyer
est presque incontournable pour être dans la
mouvance. Du passé au futur, tel est bien le
propos au moment où l’on s’apprête à passer le
cap de l’an neuf... Mais, avant de refermer 2012,
il vous faudra obligatoirement inviter la gourmandise.
Qu’elles soient d’Ardèche, du Var ou
de Corse, les châtaignes, avec leur écorce de
toujours, ne demandent qu’à être métamorphosées
en festin d’aujourd’hui. Un tajine d’agneau
aux marrons et mendiants de Provence ou une
meringuée marrons et ricotta ont de l’audace...
Alors, prenez place et goûtez avec nous à cet
hiver nouveau que nous vous souhaitons doux,
lumineux et sudissime à coeur !


Françoise Lefébure
Directrice de la rédaction et rédactrice en chef


                                                                      Exquisite gift ideas


Bougie "Porte-Bonheur Londres" parfum de cuir et de cire, 48 euros, Ladurée.
                       Appareil photo "Diana F+", collection Maps édition, 89 euros, Lomography.




 Poudre iridescente parfumée visage et corps "Liu", 73 euros, Guerlain. Boule à neige, 350 euros, Christian Dior pour le Printemps.

Ah, a girl can dream,

love, Irene

No comments:

Monday Visualisation: Happy Wedding

Life is Beautiful xoxo Rena